hero

Actualités

Les villes hôtes

Selectionnez une ville hôte :

  • Lyon
  • Grenoble
  • Montpellier
  • Nice
  • Rennes
  • Paris
  • Le Havre
  • Valenciennes
  • Reims

Lyon

Lyon est la troisième plus grande ville de France et rayonne aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale. Attractive et innovante, la ville a connu une large croissance depuis plus de dix ans.

Mondialement réputée pour sa gastronomie, elle propose tout au long de l’année une vie culturelle intense et de grands événements. En décembre, pendant 4 soirs, la célèbre Fête des Lumières illumine le patrimoine lyonnais, créant ainsi une atmosphère magique pour le plus grand bonheur de près de 2 millions de visiteurs.

L'Olympique Lyonnais, club phare de la ville, est le club féminin le plus titré en France. Tout comme leurs homologues masculins, les joueuses ont remporté de nombreux titres de championnes de France, dominant la D1 depuis 2007. L’équipe s’est également révélée en Ligue des Champions féminine puisqu’elle a été sacrée cinq fois. Eugénie Le Sommer, Amandine Henry, Ada Hegerberg ou encore Dzsenifer Maroszan font partie des joueuses de l’effectif lyonnais actuel.

Stade de Lyon :

  • Capacité : 59 186
  • Année de construction : 2012
  • Club résident : Olympique Lyonnais
  • Matches au programme : Demi-finales et finale

Grenoble

Novatrice, créative, inventive, Grenoble est la métropole de toutes les initiatives. Avec 164 897 habitants - 700 000 au niveau de l’agglomération – c’est la troisième ville la plus peuplée de la région.

Au centre du triangle Genève-Lyon-Turin, la métropole participe largement au rayonnement du territoire.  Outre son influence économique et scientifique, sa proximité avec la montagne lui confère un avantage pour encourager la pratique sportive, notamment sports de glisse et randonnée. C’est l’une des raisons pour laquelle la ville a été choisie comme hôte des Jeux Olympiques d’hiver en 1968. Quarante ans plus tard, Grenoble Alpes Métropole construit un nouveau stade, le Stade des Alpes, à la place de l’ancien parc olympique situé en plein cœur de la ville. Mais si les sports de montagne dominent, d’autres plus traditionnels comme le football comptent de nombreux licenciés et pratiquants. À l’heure actuelle, les équipes féminines et masculines du Grenoble Foot 38 évoluent respectivement en Division 2 et Ligue 2. Le club a formé des joueurs internationaux tel que le champion du monde 1998, Youri Djorkaeff ou les champions du monde 2018 Olivier Giroud et Florian Thauvin.

Le Stade des Alpes :

  • Capacité : 20 068
  • Année de construction :  2005
  • Club résident : Grenoble Foot 38
  • Matches au programme : 4 matches de groupes et 1 huitième de finale

Montpellier

Encadrée par la Montagne Noire et les Cévennes, au pied de ce vaste amphithéâtre de nature s'ouvrant sur la mer Méditerranée, Montpellier Méditerranée Métropole a toujours été un carrefour qui a forgé son développement et qui en a fait une capitale européenne attractive.

Dotée d’infrastructures sportives de haute qualité, Montpellier a été désignée cette année, avec Paris, première ville sportive de France grâce aux excellents résultats sportifs obtenus par ses différentes équipes collectives, tant féminines que masculines, mais aussi par les talentueux athlètes qui s’entrainent sur le territoire.

Fortement soutenu par l’emblématique et regretté président du MHSC, Louis Nicollin, le football féminin dispose d’une grande place dans le sport montpelliérain, véritable déclencheur d’opportunités économiques et touristiques pour le territoire et de cohésion sociale pour ses habitants. Il est donc tout naturel pour la métropole de Montpellier d’accueillir cette compétition, qui saura faire briller les talents sportifs d’ici et d’ailleurs.

Stade de la Mosson :

  • Capacité : 32 900
  • Année de construction : 1972
  • Club résident : Montpellier HSC
  • Matches au programme : 4 matches de groupe et 1 huitième de finale

Nice

En bordure de la mer Méditerranée et au cœur d’une magnifique région, Nice est à la fois une ville côtière et à proximité immédiate des montagnes, ce qui cultive le charme de son originalité et de ses contrastes. La ville, baptisée Nice la Belle, se distingue par sa diversité. Le calendrier événementiel local est riche et varié tout au long de l’année avec, par exemple, le célèbre carnaval de Nice (février) ou encore le Nice Jazz Festival.

La ville possède l’un des meilleurs clubs de la région, l’OGC Nice, et accorde beaucoup d’importance à la démocratisation du sport au féminin. Si à l’heure actuelle, l’équipe sénior de la section féminine de l’OGC Nice évolue au niveau régional, leurs homologues masculins font partie des pensionnaires traditionnels de la Ligue 1 et sont entraînés par l’ancien international Patrick Vieira – 107 sélections.

Stade de Nice :

  • Capacité : 35 624
  • Année de construction : 2011
  • Club résident : OGC Nice
  • Matches au programme : 4 matches de groupes, 1 huitième de finale et le match pour la troisième place

Rennes

Capitale de la Bretagne, Rennes est reconnue au niveau national pour sa qualité de vie : patrimoine historique riche et diversifié, gastronomie, vie culturelle foisonnante rythmée tout au long de l'année par de nombreux festivals… Innovante, ouverte et festive, Rennes réserve un accueil chaleureux qui ne laisse jamais indifférent !

La Bretagne est une véritable terre de football féminin. Elle a déjà pu vibrer lors de la Coupe du Monde de la FIFA U-20 en août 2018, attirant des milliers de spectateurs dans les stades. En 2019, c’est le Roazhon Park, enceinte habituelle du club de L1 du Stade Rennais, qui recevra les matches du Mondial. Un stade habitué du football féminin et du spectacle en tribunes puisque le record d’affluence pour un match de l’Equipe de France Féminine a été atteint ici, avec 24 835 spectateurs présents face à la Grèce le 3 juin 2014.

Roazhon Park :

  • Capacité : 29 164
  • Année de construction : 1912
  • Club résident : Stade Rennais
  • Matches au programme : 5 matches de groupes, 1 huitième de finale et 1 quart de finale

Paris

En intensifiant l’intérêt porté à la France et à Paris, la ville la plus visitée au monde, la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ ajoutera la passion de l’événement à la beauté de la ville Lumière. La plupart des visiteurs étrangers associent Paris à ses monuments : Notre-Dame, les Champs-Élysées, le Louvre, le Sacré-Cœur ou encore la Tour Eiffel. Mais la capitale française saura également mettre son atmosphère multiculturelle et sportive en lumière pour offrir aux équipes et aux supporters du monde entier un séjour inoubliable.

Paris sera au cœur de la mise en place du tournoi et du centre des opérations avec la cérémonie et le match d’ouverture au Parc des Princes mais également les quartiers généraux du Comité d’Organisation Local et de la FIFA, ainsi que le Centre International de Coordination des Télévisions qui seront implantés à proximité du stade.

Le Parc des Princes :

  • Capacité : 48 583
  • Année de construction : 1967
  • Club résident : Paris Saint-Germain
  • Matches au programme : 5 matches de groupes dont le match d’ouverture, 1 huitième de finale et 1 quart de finale

Le Havre

Située en Normandie, la ville a été construite sur l’embouchure de la Seine, le long de la Manche. Son emplacement ainsi que son accès nautique unique avec un port en eau profonde lui confèrent une dimension européenne et une position stratégique. Partiellement détruite durant la Seconde Guerre Mondiale, la ville a été reconstruite entre 1945 et 1964, d’après les plans du célèbre architecte Auguste Perret. Depuis 2005, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Sa proximité avec le littoral permet aussi aux habitants et visiteurs de pratiquer des sports nautiques et extrêmes.

Parler du football en France revient naturellement à évoquer Le Havre. En effet, le Havre Athletic Club, fondé en 1872, est le doyen des clubs français et fut le pionnier du développement de la discipline. Avec le Stade Océane, construit en 2012, il bénéficie d’installations d’une très grande qualité. Des joueurs célèbres ont foulé les pelouses de son stade, comme l’actuel Champion du monde et gardien de l’équipe de France, Steve Mandanda. Son équipe masculine évolue actuellement en Ligue 2 et son équipe féminine en D2.

Stade Océane :

  • Capacité : 25 178
  • Année de construction : 2010
  • Club résident : Le Havre AC
  • Matches au programme : 5 matches de groupes, 1 huitième de finale et 1 quart de finale

Valenciennes

Au centre du triangle Paris-Amsterdam-Londres, Valenciennes bénéficie d’un emplacement géographique stratégique. Ville jeune et attractive, elle assume pleinement sa dimension de métropole d’équilibre régional. Ses compétences économiques, son cœur de ville, son centre hospitalier, de premier plan, son patrimoine et son programme d’animations tout au long de l’année ! Valenciennes est aussi une ville de sport, une terre de football. La région compte quatre clubs majeurs dont le LOSC et Amiens SC en Ligue 1 et Valenciennes FC et le RC Lens en Ligue 2. Le VAFC possède plusieurs équipes féminines et multiplie ses efforts dans la promotion de la pratique.

L’un des critères de choix des villes hôtes de ce Mondial reposait sur les moyens accordés au développement du football féminin, afin de mettre en valeur ces villes qui s’investissent dans ce domaine. C’est ce qui a notamment permis à Valenciennes d’être retenue pour 2019.

Stade du Hainaut :

  •  Capacité : 25 172
  • Année de construction : 2008
  • Club résident : Valenciennes FC
  • Matches au programme : 4 matches de groupe, 1 huitième de finale et 1 quart de finale

Reims

Reims et sa région sont internationalement connues pour la qualité de leurs vignobles et leurs grands crus de Champagne. Outre la réputation de son vin, Reims est aussi célèbre pour sa Cathédrale, fer de lance de l’art gothique du XIIIe siècle. C’est dans ce lieu, qui attire près d’un million de visiteurs chaque année, que furent couronnés la plupart des Rois de France.

Mais Reims est aussi une terre de football. Les années 1950 ont marqué l’âge d’or du « Stade de Reims » lorsque l’illustre Raymond Kopa, véritable icône de la discipline en France, a mené plusieurs fois l’équipe au titre de Champion et disputait au grand Real Madrid la suprématie européenne. Cette forte tradition du football est toujours profondément ancrée et papable au sein de la ville. Plus encore, c’est en terre rémoise qu’a vu le jour la première véritable équipe féminine de football en France, lançant ainsi la pratique sur l’ensemble du territoire.

Stade Auguste-Delaune :

  • Capacité : 21 127
  • Année de construction : 1935
  • Club résident : Stade de Reims
  • Matches au programme : 5 matches de groupes et 1 huitième de finale

©LOC

Zoom sur la Coupe du Monde Féminine 2019

En 2015, la FIFA a confié l’organisation de la Coupe du Monde Féminine 2019 – ainsi que celle du Mondial U20 2018 –  à la Fédération Française de Football. À la suite de cette attribution, la FFF et la LFP ont créé un Comité d’Organisation Local (COL), association régie par la loi du 1er juillet 1901. Son but ? Regrouper toutes les activités liées à la mise en œuvre des deux compétitions et, plus généralement, assurer la promotion et le développement du football féminin. La Coupe du Monde Féminine, France 2019 (7 juin-7 juillet) sera la 8ème édition du tournoi. Elle se déroulera pour la première fois en France. 24 équipes y participeront et disputeront les 52 matches du tournoi dans neuf villes hôtes : Grenoble, Le Havre, Lyon, Montpellier, Nice, Paris, Reims, Rennes et Valenciennes.

À vos billets !

La billetterie de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ (7 juin-7 juillet) a ouvert à l’automne au grand public. Après une première phase de vente par pack (un pack donnant accès à plusieurs matches de la compétition organisés dans une ville hôte), le 7 mars marque la mise en vente de billets à l’unité pour le grand public ! Les premières places sont disponibles à 9€ pour les matches de groupes en catégorie 4 (match d’ouverture à 13€). Si vous souhaitez participer à cette grande fête et obtenir davantage d’informations, rendez-vous sur : http://fr.fifa.com/fifawwc/tickets. Vous êtes licencié.e.s ? Profitez de tarifs préférentiels en contactant directement votre club ou votre Ligue, qui effectuera le lien avec le service billetterie du Comité d’Organisation.

©LOC

Des Volontaires au service du Tournoi

Les Volontaires sont les véritables ambassadeurs de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ (7 juin-7 juillet). Ils viennent prêter main forte à l'organisation et contribuent à faire de cet évènement une fête populaire et réussie. Au total, 2 500 Volontaires vont être mobilisés et déployés sur les neuf territoires hôtes de la compétition - chaque site accueillant entre 250 et 350 volontaires. 30 missions réparties sur 12 secteurs sont proposées. Orientation et accueil des spectateurs, remise des accréditations, contrôle d’accès, services aux médias ou encore organisation de matches, les Volontaires retenus vont participer à une aventure humaine intense et unique. En 2018, la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA avait rassemblé 600 volontaires.

Héritage 2019

La FFF et le Comité d’Organisation Local (COL) souhaitent faire de cette Coupe du Monde Féminine 2019 un véritable levier de développement du football féminin en France. L’organisation de cette compétition s’inscrit dans le prolongement d’une politique en faveur de la pratique féminine impulsée par Noël Le Graët depuis le début de sa mandature en 2011. Une enveloppe de près de 14 millions d’euros à destination des clubs amateurs a ainsi été débloquée par la FFF, avec une participation de la FIFA. C’est le plan Héritage 2019. Sur le modèle de l’opération Horizon Bleu 2016, cet argent permettra aux clubs qui en feront la demande de bénéficier d’une aide financière dans l’accomplissement de projets visant à développer la pratique du football féminin. Trois niveaux d’action sont concernés : la structuration des clubs à vocation féminine, l’investissement pour les infrastructures et la formation à destination des futures dirigeantes, éducatrices et arbitres.