En cette année de Coupe du Monde, le Musée National du Sport, en collaboration avec la Fédération Française de Football et le Comité d’Organisation, propose une exposition temporaire – du 7 juin au 7 juillet – retraçant l’histoire de la pratique féminine dans l’Hexagone et en Coupes du Monde. Rendez-vous dans les 9 villes hôtes pour en savoir plus.

« Parce que le monde change, parce que le monde du football s’agrandit, le Musée National du Sport est heureux et fier d’accompagner la Coupe du Monde Féminine en France à travers cette exposition inédite, composée de 20 photos extraites des fonds du journal L’Équipe, explique Vincent Duluc, Président du Conseil d’Administration du MNS et grand reporter à L’Équipe. Ces photos, qui anticipent la magie renouvelée d’une Coupe du Monde en France, disent tout ce qui traversera cet événement : l’émotion partagée, la beauté d’un geste, le bonheur ou la cruauté d’un instant saisis par ceux dont le métier est de regarder le monde autrement. »

Vingt photos, c’est le choix effectué par le Musée National du Sport (MNS) à Nice, en collaboration avec la Fédération Française et le Comité d’Organisation, pour retracer l’histoire du football féminin en France et lors des Coupes du Monde précédentes. Retrouvées dans les archives du journal L’Équipe, elles proposent un voyage dans le temps, depuis le début du XXème siècle à nos jours. On y redécouvre les débuts de l’Équipe de France jusqu’à maintenant, les grands clubs français mais également les belles émotions vécues lors des différents Mondiaux qui ont participé au développement de la pratique.

Noël Le Graët, Président de la Fédération Française de Football et du Comité d’Organisation, souligne ainsi : « La Fédération Française de Football, l’année de son centenaire, a le plaisir d’accueillir la 8ème Coupe du Monde Féminine. En marge de cet événement, cette exposition photos retrace et célèbre l’histoire du football féminin en France au fil des époques, des événements. Son développement, sa popularité, de l’échelon amateur jusqu’au plus haut niveau, ont connu une croissance exceptionnelle ces dernières années. La pratique, le plaisir, le professionnalisme du football n’ont pas de genre. Ils sont universels. »

Ouverte à tous et gratuite, l’exposition photos est également présentée à Grenoble, Le Havre, Lyon, Montpellier, Paris, Rennes, Reims et Valenciennes.