Le service civique ne concerne pas que les associations ou organismes à but non lucratif. En effet, pour les Coupes du Monde Féminines de la FIFA, France 2018 U-20 et 2019, le Comité d’Organisation Local (COL) a proposé 39 postes en service civique, ce qui en fait le premier événement international sportif à avoir signé son propre agrément. Un vœu qui répond à la démarche RSE du COL portée par le département Impact & Héritage.

2 recrues en 2018, 37 en 2019

Pour la Coupe du Monde Féminine U-20 (5-24 août 2018 en Bretagne), deux recrues en service civique ont rejoint le COL en mars. Pendant 6 mois et durant la compétition, ils ont participé à la promotion de la politique RSE de l’organisation. Un exemple réussi : le dispositif éco-responsable conçu par Baptiste et Youenn. Destiné à sensibiliser le public aux enjeux de mixité et respect de l’environnement, leur stand comprend un junk-pong, une roue avec quizz mais aussi un tableau où chacun est amené à réfléchir aux valeurs véhiculées par le football féminin et aux gestes éco-citoyens du quotidien. Succès immédiat pour leur démarche de sensibilisation auprès du public, qui apprécie de voir des jeunes défendre de telles valeurs.

L’année prochaine, ce sont 37 postes qui seront ouverts en vue de la Coupe du Monde de la FIFA, France 2019™ (7 juin-7 juillet), organisée dans neuf villes hôtes (Paris, Grenoble, Le Havre, Montpellier, Nice, Reims, Rennes, Valenciennes et Lyon). La mission débutera en février et se terminera à l’issue de la compétition. À l’image de Baptiste et Youenn, les nouvelles recrues recevront des formations spécifiques afin d’être opérationnels, comme celle des premiers secours ou encore celle liée aux enjeux de solidarité délivrée par Pl4y International. « Suivre ces formations a été un réel atout et nous a aidé à mieux aborder notre mission », explique Baptiste. « En plus, ça nous a permis de nous confronter directement à la réalité et d’être vite opérationnels », ajoute Youenn.

À qui s’adresse le service civique ?

Tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans peuvent prétendre à ce contrat de volontariat. Celui-ci les engage à la fois auprès d’un organisme et auprès de l’État, dont ils perçoivent une indemnité. Le Comité d’Organisation recrutera au moins 4 jeunes par site, issus du tissu local, et espère compter dans ses effectifs autant d’hommes que de femmes. Leurs missions s’articuleront autour de quatre axes majeurs : l’ouverture à l’international pour intégrer les 24 équipes participantes, le respect de l’environnement sur les sites hôtes, la mixité dans le sport et la sensibilisation à l’éco-citoyenneté auprès du public (diversité sociale, gestes citoyens…).

Ces 4 domaines ont déjà pu être testés lors de la Coupe du Monde Féminine U-20, France 2018 et les actions mises en place ont connu une grande réussite. En témoignent le nombre d’équipes participantes à des opérations en marge de la compétition comme le nettoyage de plage avec la Nouvelle-Zélande ou l’initiation des Brésiliennes au handisport.

Afin d’aider les missions locales et les villes dans le recrutement de ces services civiques, le Comité d’Organisation Local viendra à la rencontre des jeunes à partir du mois d’octobre. L’occasion pour eux de comprendre les raisons qui poussent le COL et son département Impact et Héritage à sensibiliser la population à ces enjeux éco-responsables.

Plus d’informations ici : https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6384709096892956672

Pour retrouver le témoignage et Baptiste et Youenn, en service civique pour la Coupe du Monde Féminine U-20, cliquer ici