La Fédération Française de Football et la Ligue du Football Amateur ont tenu à remercier les villes hôtes pour leur engagement tout au long de la Coupe du Monde Féminine. Chaque territoire a ainsi pu bénéficier du financement intégral d’un terrain de futsal. C’est l’une des promesses du plan Héritage 2019.

La Coupe du Monde n’est pas encore terminée et déjà les bénéfices s’en font sentir pour les organisateurs locaux. Dernier élément en date, la dotation d’un terrain de futsal dans les territoires hôtes afin de promouvoir la pratique d’une part, de remercier leur investissement tout au long de la compétition d’autre part.

Cette dotation de 45 000€ allouée à l’installation de chaque terrain de futsal, fait partie du « Plan Héritage 2019 ». Grâce à une enveloppe de 14 millions d’euros, dont 11 millions proviennent de la FFF, la Ligue de Football Amateur a ainsi augmenté de 20% son aide versée, via le Fonds d’Aide au Football Amateur (FAFA), pour les saisons 2017-2018 et 2018-2019.

Chaque territoire a pu choisir l’emplacement de ce terrain. Dans les Hauts-de-France, Laurent Degallaix, Président de Valenciennes Métropole, a choisi d’attribuer l‘équipement à la ville de Vieux-Condé, après avoir lancé un appel à candidatures des 35 communes de la Métropole. Une initiative saluée pour cette commune de plus de 10 000 habitants, qui vont ainsi pouvoir s’initier à ce sport. L’inauguration a eu lieu le 22 juin, en présence notamment de Guy Bustin, maire de Vieux-Condé, de Bruno Brongniart, Président de la Ligue des Hauts-de-France de Football et de Michel Gendre, membre du bureau exécutif de la LFA.

Un peu plus tôt, c’était à Nice que le premier de terrain avait été inauguré. Etaient présents pour l’occasion, Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur ; Anthony Rhimbert, Président de l’Association Sportive des Moulins ; Pierre Guibert, Président du District du Var de Football, et représentant Marc Debarbat, Président de la Ligue du Football Amateur ; Edouard Delamotte, Président du District de la Côte d’Azur de Football et Pierre Jacky, Sélectionneur de l’Equipe de France de Futsal et représentant de la Direction Technique Nationale de la FFF.

Tous les terrains seront installés avant le 30 septembre 2019 pour offrir une pleine utilisation des surfaces dès le début de la saison sportive. Alors que certains lieux d’implantation restent encore méconnus, à Lyon, c’est au Complexe Romain Tisserand que la population locale pourra découvrir le terrain. À Paris, c’est au Centre Sportif Didot que le choix s’est porté. Enfin à Rennes, les amateurs de futsal pourront se rendre au Complexe Sportif Roger Salengro.