Après plus de deux mois de voyage dans les 24 pays participants à la Coupe du Monde Féminine™ (7 juin – 7 juillet), le trophée est à peine rentré en France qu’il est de nouveau sur la route. Il a entamé, mardi 14 mai à Paris, une tournée des 9 villes hôtes de la compétition qui s’achèvera à Lyon, le 24 mai. Nous l’avons suivi lors de son périple, mercredi dernier, affrété depuis Paris vers Le Havre par un train SNCF, supporter national du Mondial. En présence de l’ancienne internationale Jessica Houara-d’Hommeaux.

« Mesdames et Messieurs, bienvenue dans ce train à destination du Havre.
La SNCF, supporter national de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™, qui aura lieu en France du 7 juin au 7 juillet, est très fière de transporter aujourd’hui le trophée de la compétition. Il sera aujourd’hui présenté à des enfants de la ville du Havre. Nous vous donnons rendez-vous dès maintenant en voiture 3 pour le découvrir. Vous pouvez également participer à notre animation de jeu-concours et tenter de remporter un billet de match pour vivre ce grand événement.
 » Il est 9h10, le train est parti depuis 15 minutes et malgré l’heure matinale certains passagers quittent leurs sièges numérotés à la recherche du trophée. Pendant tout le trajet, ils sont nombreux à se presser autour du graal que rêvent de soulever les 24 nations participantes à la compétition : aux photos s’ajoute une épreuve de jongles pour tenter de remporter une place pour le quart de finale du 27 juin au Stade Océane. Un vrai défi dans un train en marche !

Le trophée passe par Rouen, Bréauté-Beuzeville, et arrive enfin au Havre ensoleillé. Après un arrêt devant les Jardins Suspendus pour profiter de la vue sur la ville, il se dirige vers le Polygone et le stade Valmy : un gymnase et un terrain de football où plus de 400 enfants passent l’après-midi avec leurs centres de loisirs. Posée sur sa stèle la coupe concentre tous les regards. « Ouah, elle est trop belle ! Je n’en ai pas à la maison moi… » s’exclame Lili, apprentie judoka. Enfants et animateurs se rassemblent autour de la scène pour prendre la pose.

« C’est une super journée qui résume la fête que sera cette Coupe du Monde Féminine »

Jessica HOUARA-D’HOMMEAUX

La fête bat son plein, les enfants passent d’un atelier de tirs au but à un baby-foot humain lorsque la mascotte ettie™ fait son apparition. Filles et garçons quittent immédiatement les structures gonflables d’escalade et la session photo avec la coupe pour rencontrer la fille de Footix. Elle aussi se prend au jeu, improvise une chorégraphie avec ses admirateurs et s’essaye au tir au but, conseillée par l’ancienne internationale française, Jessica Houara-d’Hommeaux (64 sélections), passée notamment par le Paris-SG et l’Olympique Lyonnais.

En effet, ettie™ n’est pas la seule invitée de marque de la journée. Annoncée au micro à son arrivée, l’ex défenseure, fait un tour des activités, suivie par une horde d’enfants qui vont et viennent, en quête de son précieux autographe. Entre deux signatures au feutre doré sur des images de la mascotte ou des casquettes SNCF, elle participe à un match de baby-foot humain et un atelier de tirs au but. Elle répond aussi aux journalistes qui la suivent, micro, appareils photos ou caméras à la main pour avoir son témoignage. « C’est une super journée qui résume la fête que sera cette Coupe du Monde Féminine! » assure-t-elle ravie. Profitant du soleil, elle prend le temps de s’arrêter à l’atelier jonglage et de glisser quelques billes aux footballeurs et footballeuses en herbe. La journée touchant à sa fin, celle qui est désormais consultante pour Canal + prend un dernier selfie avec le trophée avant de rentrer à Paris.

C’est à l’heure du goûter que le trophée quitte, lui aussi, les lieux. Direction la gare du Havre. À bord de l’intercités numéro 3128, il trône à nouveau en voiture 3 où une foule de passagers vient l’admirer. Le record de jongles est même battu lors de ce trajet retour : 63, chapeau !

À 19h 14, le train arrive en gare de Paris Saint-Lazare. Un peu de repos pour tout le monde avant de reprendre la route dès le lendemain pour finir le 24 mai, à Lyon, où se déroulera la finale de la Coupe du Monde cet été.

Tournée du Trophée (étapes à venir) :

Mardi 21 mai : Grenoble

Mercredi 22 mai : Montpellier

Jeudi 23 mai : Nice

Vendredi 24 mai : Lyon