À quelques jours du début de la compétition ils sont déjà plusieurs à être dans leur match. En effet, les volontaires de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ (7 juin-7 juillet) terminent leurs formations spécifiques à leur mission. Pour la plupart d’entre eux, l’aventure a commencé. A Lyon, ils attendront la semaine prochaine avant d’en savoir plus sur leur mobilisation.

Pour Joël, volontaire à Nice, le dimanche 2 juin, date de sa formation pour la mission Services aux Spectateurs, marque le coup d’envoi de sa mobilisation. « C’est génial de se retrouver avec les Volontaires qui auront la même mission que nous », explique-t-il.

En effet depuis la mi-mai, les volontaires de la Coupe du Monde sont formés spécifiquement sur leur mission. Au total, plus d’une quinzaine de formations sont organisées dans les neuf villes hôtes, presque autant que le nombre de missions proposées aux Volontaires. Au programme des demi-journées, une présentation en détails de la mission ainsi qu’une visite de l’espace où ils seront mobilisés. « C’est un moment très attendu par les Volontaires, souligne Romain Delieutraz, Responsable national du Programme Volontaires. Ils reçoivent leurs uniformes et arpentent leur futur terrain de jeu. On est dans le concret. »

Une découverte pour les Volontaires mais également pour leurs responsables qui prennent le temps de rassurer et répondre à toutes les questions. Certains participants ont même suivi plusieurs formations. C’est le cas de Christelle, qui occupe le poste de « Joker » à Valenciennes et qui pourra être mobilisée sur toutes les missions. « C’était très intéressant de participer à toutes les formations. J’ai appris beaucoup de choses sur les services du Protocole et de la Billetterie. Ça m’a permis de me faire une idée générale de la compétition ». Une chose est sûre, à quelques jours du match d’ouverture à Paris, le 7 juin, les Volontaires sont déjà prêts à briller.