Ce samedi 16 mars, les Volontaires de la Coupe du Monde Féminine 2019™ (7 juin-7 juillet) sélectionnés pour les sites de Rennes, Grenoble et Montpellier assisteront à leur premier rassemblement. L’occasion de faire connaissance, d’assimiler leurs missions et de découvrir l’ambiance de la compétition. La Bretagne sera même un lieu de retrouvailles pour certains, déjà mobilisés lors de la Coupe du Monde Féminine U-20™ (5-24 août 2018).

À 83 jours du coup d’envoi de la compétition, les 282 Volontaires qui seront mobilisés au Roazhon Park de Rennes pendant la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ vont se retrouver, samedi 16 mars, à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat pour une journée de rencontre, de formation et d’animation. Parmi eux, Marine et Ludovic. Respectivement missionnés sur l’accueil des invités VIP à Concarneau et au service accréditations à Dinan lors de la Coupe du Monde féminine des moins de 20 ans en Bretagne à l’été 2018, ils ont décidé de repartir à l’aventure avec le Mondial Seniors.

Marine se souvient du rassemblement de l’an dernier, organisé dans l’enceinte même du Roazhon Park, avec enthousiasme : « La journée avait été très conviviale et permettait une première approche. On a réalisé qu’on allait tous dans la même direction. La joie et la motivation qui s’y sont manifestées ont permis que l’événement se passe au mieux. J’attends donc ce samedi pour rencontrer des gens, revoir ceux que j’ai rencontrés à Concarneau, nous remémorer les événements de 2018 et voir ce que les organisateurs attendent de nous en juin. » Elle ne devrait pas être déçue, puisqu’après une plénière en matinée leur présentant les différentes missions, ils seront conviés à déjeuner et à participer à des activités de cohésion l’après-midi. En effet, comme le souligne Ludovic, il est primordial pour les Volontaires, durant une compétition, de fonctionner en équipe et de bien s’entendre : « Je ne savais pas comment ça allait se passer. Puis, j’ai eu la chance d’être avec une multitude de gens avec des expériences différentes, ce qui nous a permis de travailler tous ensemble. »

Ainsi, les Volontaires de 2018 vont apporter l’expérience acquise en août dernier, mais 2019 sera différent. Marine le sait : « il faudra être encore plus rigoureux ». En effet, alors que la Coupe du Monde Féminine U-20™ se déroulait en région Bretagne, dans quatre villes hôtes, cette fois ce sont 9 stades en France qui accueilleront les 24 équipes participantes. « C’est stressant et excitant à la fois, témoigne Ludovic, dans le cadre d’une Coupe du Monde Seniors avec des grosses nations et des grands stades, on va passer à un niveau supérieur. » Vivement samedi pour se préparer à relever de nouveaux défis.