Supporter du Montpellier Hérault Sport Club et de l’Équipe de France, Guillaume est passionné de sport et surtout de football. Pour celui qui était surnommé affectueusement Gronaldo par ses camarades lorsqu’il était plus jeune, être volontaire pour la Coupe du Monde Féminine était une évidence. Et c’est avec fierté qu’il participera à l’accueil de la compétition dans sa ville natale.

« Ce qui marque le plus les gens, c’est ma sociabilité et ma joie de vivre. On m’appelle sourire ! » raconte Guillaume avec fierté. Ce Montpellierain de 29 ans et mordu de football n’en est pas à son coup d’essai. Déjà volontaire – un peu par hasard – lors de la Coupe du Monde de Handball en 2017, Guillaume voulait à tout prix revivre l’ambiance d’un programme volontaires : « J’ai vraiment été marqué par la soirée de remerciements lors du Mondial de Handball. C’est un moment qui nous rassemble tous et c’est vraiment le point d’orgue de cette grande aventure humaine ». Cette année, c’est encore l’opportunité de voir les coulisses d’un événement sportif mondial qui la poussé à candidater. Mais il l’admet, la possibilité de parcourir le stade la Mosson, qu’il connaît comme sa poche, était un argument de plus !

Pour cette nouvelle mobilisation en tant que Chef d’équipe média, il a même réussi à convaincre son ami Mickael de vivre l’aventure avec lui. Volontaire sur la mission Protocole, Mickael a déjà ressenti cette cohésion et cet état d’esprit dont lui a parlé Guillaume lors du premier rassemblement des Volontaires montpellierains, le 16 mars dernier. Directeur adjoint en hôtellerie, Guillaume est soucieux du bonheur des futurs spectateurs, comme il l’est de celui de ses clients. « J’espère que les supporters prendront autant plaisir en venant au stade que nous en prendront à les accueillir » explique-t-il avec un large sourire. L’aventure débute bientôt pour lui. Le stade de la Mosson accueille son premier match de Coupe du Monde le lundi 10 juin, avec l’affiche Canada-Cameroun.