La Coupe du Monde Féminine™ (7 juin – 7 juillet) sera l’occasion pour Monique et sa fille Estelle de partager des moments privilégiés autour de leur passion commune, le football. Elles seront toutes deux Volontaires à Nice où 6 matches vont être organisés du 9 juin au 6 juillet.

Chez les Pujol, le football est plus qu’une tradition. « Mes parents choisissaient les programmes télévisés et mon père sélectionnait les matches de foot en priorité, se souvient Monique. Ces soirs-là, nous les regardions tous ensemble, chacun y allant de son commentaire. Cet engouement est resté dans ma famille jusqu’à aujourd’hui. » Depuis, cette tradition s’est étendue du canapé familial aux gradins, et jusque sur le terrain avec sa fille Estelle, qui joue en club depuis ses 7 ans. La jeune femme, maintenant âgée de 19 ans, a pris à cœur les valeurs du football chères à sa mère : la cohésion, l’appartenance à un groupe et le dépassement des frontières sociales. Son esprit compétitif et sa solidarité en témoignent : « J’aime gagner avec mon équipe. Je fais de mon mieux sur le terrain pour le groupe, pour partager ensemble la victoire. »

Pour elles, le Volontariat est une manière de défendre leurs idéaux. Monique avait déjà été bénévole en 2017 lors d’un match en faveur des victimes des attentats de 2016 à Nice. Cette année, elle veut mettre son engagement au profit du sport féminin : « Cette Coupe du Monde représente beaucoup pour la femme. Elle impactera l’essor du sport féminin le monde entier sera là ! » Volontaire aux Services aux Médias et Diffusion, elle jouera un rôle de premier plan dans la promotion de la compétition. Estelle, supportrice de l’Équipe de France, lit son engagement à travers le prisme sportif : « C’était important que je sois Volontaire pour cette Coupe du Monde Féminine, au centre de cet événement déterminant pour la discipline et pour la France. Allez les Bleues ! » En tant que Volontaire aux Services aux Spectateurs, elle aura l’opportunité de partager son enthousiasme avec d’autres supporters. Mais surtout, mère et fille vivront ensemble leur passion du ballon rond, au cœur du premier Mondial féminin organisé en France.